Premier vol

Frousse de crasher mise de côté, je suis ressorti ce soir à Mézu, qui a le bon goût d’être l’un des rares endroits du coin où il est permis de voler. Le Spark tient étonnamment le vent ! J’hésitais à décoller mais ses premiers mètres d’ascension puis son premier stationnaire ont eu vite fait de me rassurer.

En tous cas, c’est fou ce qu’on redécouvre un endroit que l’on croyait connaître en changeant de point de vue !!