Dimanche à la fraîche

Depuis hier matin, un de mes Goupils vous accueille à la porte de l’exposition, organisée dans le cadre du Festiphoto de Rambouillet à l’Espace Rambouillet de l’ONF. Vous pourrez l’y retrouver tout l’été, en compagnie de quelques cervidés, écureuils et autres volatiles très sympathiques. Merci au club photo de Rambouillet de m’avoir accepté parmi ses exposants.

Tant qu’à aller à l’Espace Rambouillet, nous en avons refait le tour, ce qui ne m’était pas arrivé depuis des années ! Et aussi ramené une moisson d’images rafraichissantes 😉

En attendant Goupil…

Un an déjà… C’était au sortir du confinement que nous nous sommes vus la première fois. Presqu’un an plus tard, jour pour jour, la même envie de profiter de quelques heures de lumière supplémentaires m’a ramené chez toi… En vain pour ce soir. Mais je suis patient, tu le sais… A bientôt !

 

Enfin, je t’ai retrouvé !!

​Depuis les premières neiges de l’hiver, parce qu’elles sont tellement plus faciles à lire, je cherchais tes traces… Et j’en ai trouvé. Plein. Depuis plus d’un mois je rayonnais jusqu’à 10 km pour te revoir. Mais rien. Nada.​ ​Depuis tout ce temps, mon piège photo n’avait réussi à capter qu’un chevreuil cavalant sous la pluie et un museau de blaireau humant la caméra. Et cette nuit, alors que je n’espérais tout au plus que chevreuils et/ou sangliers, je t’ai retrouvé : deux fois, tu es passé devant l’objectif !

Boudiou, ce fut long : depuis Octobre, je ne t’avais plus revu !