J’aime pas… les ciels bleus !

Je n’aime pas les ciels bleus : ils sont vides, tellement quelconques… Alors qu’il suffit de quelques gros moutons pour que tout change. Ce soir, en fait de moutons, nous avons été servis : c’était du très gros calibre puisque c’est un vrai ciel de fin du monde qui nous a accompagné pendant notre balade ! 😉