Rencontre nocturne

Hier soir, ils étaient deux. Le plus téméraire s’est approché de moi, m’a observé un court instant puis est parti en courant…

Évidemment, c’est flou… Difficile de figer un mouvement à presque 23 heures. Mais ces images ressemblent au ressenti du moment : yeux écarquillés pour distinguer les renards, fébrilité sur les commandes du boîtier… et sur la bague de mise au point qui ne voulait plus se faire, enchantement de découvrir mon copain noctambule accompagné !

Encore un moment magique !