Ciel nocturne auvergnat

J’avais quitté les Yvelines mis en appétit par la perspective d’une pollution lumineuse moindre… et inquiet à l’idée que le relief alentour puisse me jouer des tours pour l’observation de Neowise. Il n’en fut rien : à 250 mètres de notre cabane, dans un champ fraîchement moissonné, j’avais vue sur la comète au Nord. Et sur la Voie Lactée au Sud ! Un véritable encouragement à ne pas se coucher et à passer sa nuit à admirer le ciel…