Premier vol

Frousse de crasher mise de côté, je suis ressorti ce soir à Mézu, qui a le bon goût d’être l’un des rares endroits du coin où il est permis de voler. Le Spark tient étonnamment le vent ! J’hésitais à décoller mais ses premiers mètres d’ascension puis son premier stationnaire ont eu vite fait de me rassurer.

En tous cas, c’est fou ce qu’on redécouvre un endroit que l’on croyait connaître en changeant de point de vue !!

Allô Papa Tango Charlie

Cette météo de Mars qui dure a au moins un mérite : elle nous gratifie de ciels magnifiques quasi chaque jour ! Ce soir, en rentrant du boulot, un petit tagazou à hélices de Chavenay fait mine d’aller braver les éléments…

Exploration urbaine

Hier, j’ai profité d’un rendez-vous sur Paris pour faire du trajet une balade photographique improvisée… On est loin de mon registre habituel mais j’avoue m’être amusé à saisir ces instants tout en me fondant dans le décor !

En fermant les volets…

Cette manie de fermer les volets après un dernier coup d’oeil (voire de déclencheur…) au soleil couchant, je l’ai “attrapée” à Toulon, il y a presqu’un an, sur les balcons de Séb et de Marie. La vue sur la rade n’était pas tout à fait celle dont je bénéficie aux Clayes sous Bois. Et pourtant, cette habitude m’est restée. Mieux, elle s’est installée. Et ce d’autant plus que l’on constate vite que, même vues du même endroit, couleurs, lumières et finalement images sont infiniment variées !

Séb, ce tic restera pour moi un peu comme ton dernier cadeau… Et je connais une photographe débutante, qui pratique aussi la discipline, dont je ne serais pas étonné qu’elle partage ce point de vue ! Pas vrai, Marie ? 😉